Après une semaine et demi passée en Helpx chez l’habitant, on a préféré écourter pour plusieurs raisons. La première est que travailler le matin pour la famille et l’après-midi sur le van jusque tard le soir plusieurs jours d’affilé était relativement éprouvant et nous avions l’impression que les choses n’avançaient pas assez vite. Deuxième raison, la famille était gentille mais ils avaient mal compris le concept de Helpx. Au lieu d’avoir une relation d’échange et de partage c’était plus une relation employeur/employé.

Ils contrôlaient tout ce qu’on faisait, nous avions une fiche (ultra) détaillée de ce que l’on devait faire pour chaque jour de la semaine et on devait préparer le repas un jour sur deux avec notre argent (et respecter un régime sans gluten spécialement pour eux, le pompon). Certaines fois, ils ne prévenaient pas que l’un ou l’autre serait absent pour le repas alors qu’on avait prévu les quantités en conséquence, bref. Plusieurs détails qui nous ont agacés et donc nous avons préféré passer notre chemin !

Le point positif à retenir c’est notre rencontre avec Sid, leur voisin. qui nous a bien aidés à construire l’intérieur du van, nous en reparlerons plus tard….

Suite à ça, on est retourné en Airbnb pour pouvoir travailler non-stop sur le van et profiter le plus rapidement possible de notre année de PVT.

On est resté une semaine chez Leigh, une RH (de quoi ne pas être dépaysé) et sa petite fille. Petite famille très accueillante avec des petites attentions très appréciables comme quelques cupcakes offerts quand on travaillait sur le van.

Un soir on a rencontré les parents de Leigh, de personnes adorables qui habitent dans la région du Coromandel. Ils nous ont donné leurs coordonnées pour qu’on passe les voir dans le futur si nous le voulions. Ce soir là, ils nous ont dit qu’ils étaient producteur d’huile d’olive, on a donc eut droit à une petite dégustation et quelques conseils.

Première fois qu’on dégustait de l’huile d’olive sans rien d’autre. Mais on a retenu que plus la bouteille était foncée, meilleure l’huile était ! C’était le conseil healthy du jour  🙂

Quelques jours plus tard, nouvel Airbnb et toujours sur Auckland pour travailler sur le van, on arrive dans la famille de Stone avec sa petite fille toute mignonne, Miko. Une famille chinoise récemment installée en Nouvelle-Zélande. Le père était très curieux du travail sur le van,  déjà un admirateur de notre bolide ahah !

L’aménagement du van venant à sa fin, il nous reste tout un tas de bois dont on ne se servirait plus. On a donc donné le reste du bois à deux amies Allemandes qui logeait aussi chez Stone, Paula et Léonie. On a sympathisé et Paf les a aidées à construire leur lit dans la voiture qu’elles venaient d’acheter. 

En rentrant, Paf va pouvoir se spécialiser dans l’aménagement de van et de voiture, un vrai petit bricolo ! « Bibou&Co aménagement sur mesure de van et voitures. »

Une fois l’aménagement du van quasiment terminé et une fois la certification Self Contained passée, il est grand temps d’y vivre dedans et de partir sur les routes !

On se dirige vers la région du Coromandel et on s’arrête quelques temps dans la ville de Tauranga. Ville suffisamment grande pour continuer d’acheter ce dont on a besoin pour finaliser les derniers détails de l’aménagement du van et pour voir autre chose que cette grande ville d’Auckland.

On est déjà le 25 décembre, Noël au soleil et en été c’est plutôt sympa mais soyons honnête, Noël loin de la famille et des gros repas à base de magret et de fois gras ce n’est pas un vrai Noël… Donc personnellement, même si on avait acheté une guirlande de couleur, un petit sapin, qu’on s’est fait un repas digne de backpackers fortunés et qu’on s’est offert un petit cadeau mignon chacun, c’était assez particulier et triste d’être si loin à ce moment là de l’année, avec un sentiment étrange d’être heureux et triste à la fois. Mais surtout avec cette chaleur, on avait tout simplement pas l’impression d’être en décembre et que c’était Noël, donc un peu perdu dans nos têtes à ce moment là.

Le 29 décembre, on décide de monter le Mont Maunganoui, toujours à Tauranga, balade entourée de mouton avec une vue à 360° une fois arrivé en haut. Au pied du Mont Maunganoui, il y a une piscine avec bains chauffés, c’est impossible de résister, le dicton « Après l’effort, le réconfort » nous a rapidement fait craquer.

Le soir même, puisqu’on a fait tout ce qu’on voulait faire pour le van, on décide de prendre la route pour se diriger vers le Coromandel et trouver un endroit sympa pour fêter le nouvel an.

Au petit matin, on se réveille les pieds dans le sable à Waihi Beach et là le moral remonte en flèche !

On continue notre route en visitant les gorges de Karangahake, une ancienne mine d’or avec de nombreux tunnels, des wagons laissés sur place et autres vestiges d’une importante ville minière du XIXème siècle. Pour ceux qui souhaiteraient les visiter, pensez à prendre une lampe torche !

On termine le mois de Décembre dans la ville de Whangamata pour fêter la nouvelle année. La suite de notre périple dans le prochain article !

En attendant, voici une autre façon de découvrir notre mois de décembre (voir plus), en vidéo :

Laisser un commentaire